QUE RACONTENT VOS GENOUX ???

Vous traversez une passe où vous avez réunis un ensemble d’éléments qui font que vous en souffrez !  Et avant de continuer à se détériorer  davantage, vous pouvez agir en changeant un certain nombre d’actions. Et c’est parce que vous en avez les capacités ici et maintenant, que vous en souffrez ! En parrallèle de vos soins médicaux et autres soins, vous pouvez agir si vous le désirez et observez l'optimisation de vos résultats santé...

Les genoux sont les articulations qui permettent l’agenouillement ! Dit de façon différente, on plie devant la hiérarchie de ce qu’une partie de vous pense au-dessus de vous !

Donc, les genoux sont une preuve de notre degré de flexibilité, de la manière à amortir les chocs quand la pression est trop forte, lors de la marche (vos actions concrètes).  Ils représentent également le degré de persévérance et d’indécision que vous avez  dans votre quotidien.

En métaphysique, voici ce qui a pu être observé d’une manière générale chez les patients qui souffrent de leur «  jenous- genoux ! »

L’un des premiers défis à relever pour ne plus en souffrir (après avoir enlevé tous les gestes répétitifs inadaptés : trop de mouvements en force, ou en quantité trop importante par rapport à votre état actuel, ou dans une situation précise de votre vie), les  chaussures  inadaptés à vos pieds ou à ce que vous faites, etc.)…

-          Apprendre à réadapter tous les mots, tous les actes qui sont de près ou de loin de la dévalorisation de soi  en lien avec votre physique ou vos résultats sportifs !

-          Chercher où et/ou avec qui, vous avez de la difficulté à plier…Cela peut-être face à ce que la vie vous donne comme expérience à vivre...ou face à quelqu'un de précis! Et c'est là, où votre défi est d’installer des actes plus amples. Qui peuvent osciller  dans l’intensité : tantôt ferme, tantôt souple, tantôt en passant de l’un à l’autre sans en oublier les diverses nuances selon la situation.

-          A réfléchir ce qui est important pour vous  et trouver vos solutions  pour rester souple et tout en finesse. Avez-vous peur de perdre votre liberté ????

-          Reconnaitre la partie de vous qui a peur de perdre sa liberté et l’aider à reconnaitre la partie de vous qui sait s’adapter et trouver des solutions pour garder sa liberté.

-          Si votre genou vous lâche, c’est un signe d’humilité et de flexibilité et indique que vous avez la capacité d’écouter votre voix intérieure et donc vous permettre d’avoir les informations justes qui vous permettent de maintenir votre position sociale avec des positionnements très clairs, du JE et du NOUS ! C’est à dire de vos limites et vos besoins et de ceux des autres.

-          D’apprendre que prendre soin de vous n’est pas trahir quelqu’un, c’est se respecter et permettre aux autres de s’occuper d’eux sans vous ! Une partie de vous a fait des conclusions dans une situation précise que se choisir est mal, et peut même trahir ceux qu’on aime ou leur faire du mal. Et c’est une vision qui a eu son utilité dans cette situation du passé ! Mais ici et maintenant, la situation est différente ! Vous avez besoin de soins et il est normal et respectueux pour vous comme pour le « nous » de le faire ! Le « Nous » a besoin d’apprendre où est le « je » !

-          Apprendre à s’aimer  et aimer pour de vrai et sainement pour rester en santé !

-          Reconnaître la partie de vous qui vit de la colère depuis des années, car vous vous oubliez et du coup, on vous oublie aussi !

-          Apprendre à prendre du recul, au lieu de suivre les émotions

-          Apprendre où s’arrêtent mes limites : JE  et les limites du NOUS

-          Apprendre à voir dans une situation qui grince pour vous, ce que vous pouvez changer en vous, pour vous ouvrir à une réalité que vous ne pouviez voir dans l’émotion…

-          Apprendre que vous avez tout le potentiel en vous pour tout cela.

-          Apprenez à devenir libre de la réalité  des faits !

-          Reconnectez-vous à vos besoins, ceux du cœur, et de votre intuition…Laissez aller des croyances qui vous font mal et qui ne sont que les vôtres : pas ceux du NOUS !

-          Prenez soin  de la partie de vous frustrée et de celle qui se sent coupable de vouloir avoir toujours raison de manière rationnelle ! Rapprochez-vous de vos valeurs de cœurs.

-          Vous savez rebondir, alors GO

Si vous avez un problème de ménisques :

-          S’il y a déchirure, c’est qu’une partie de vous résiste  dans votre façon de vous adapter : changer de chemin pour obtenir l’objectif commun du « je » et du « Nous » !

-          S’il y a usure prématurée, c’est en lien avec les mouvements  que vous adoptez dans  votre vie, dans une ou plusieurs situations.

-          S’ils lâchent, cela veut dire que vous refusez de vous adapter et vous préférez inconsciemment rompre que de fléchir !

-          Apprendre à ne pas dépendre des autres mais à négocier vos besoins et vos limites en vous ouvrant à ceux des autres.

-          Apprendre à  accepter que parfois, vous  qui êtes habitué à être une sorte de conciliateur, à arranger les choses, à harmoniser  les relations, que  là, ce n’est pas à vous de le faire. Ou encore que  lorsque vous n’y parvenez pas, tel que vous auriez aimé,  ou de la manière que vous pensiez, il y a une utilité! Apprendre à comprendre cette utilité ou apprendre à lâcher prise ! C'est-à-dire à laisser la sagesse de la vie s’occuper de la vérité qui est la meilleure pour  le « je - Nous » !

Vous avez en vous les capacités pour chacun de ses défis, prenez conscience de votre potentiel ! Et si vous avez besoin d’être guider pour y parvenir,  prenez-RDV par Skype, au cabinet, à votre domicile, en séance individuelle, entre amis depuis chez vous en Atelier pour vous exercer, pas à pas,  à votre rythme !

Votre coach Santé-mieux-être : Patricia

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.