LA LÉGITIMITÉ DANS LE "TOUT"



Je ne peux m’empêcher de voir plus grand, que les limites de la définition rationnelle du dictionnaire. D’une part parce que le rationnel n’est qu’une partie de la réalité (comme la nuit et le jour). ·Et à ce titre l’irrationnel est une autre partie. De plus, c’est grâce à l’irrationnel que l’évolution est possible. Et sans évolution tout meurt. Vous suivez ma logique·?D'autre part pour mettre à jour ce qui a été découvert depuis...Et j'adore apporter ma contibution à une éventuelle évolution pour le bien-être de l'être humain..

La définition du Petit Larousse explique que la  légitimité est la qualité de ce qui est fondé en droit, en justice, ou en équité.

Au sens sociologique, la légitimité est un accord tacite subjectif et consensuel axé selon des critères éthiques et de mérite quant au bien-fondé existentiel d'une action humaine.

Voici ma complémentarité en toute modestie et humilité, pour ce qui vous est utile et approprié: la légitimité, est une unicité dans un « TOUT ».  Sinon, elle pose  divers problèmes.  Si cette légitimité est dans un "tout", alors elle va permettre de trouver des solutions et l'évolution de part et d'autres ainsi que la SATISFACTION de part et d’autres. Elle amène à utiliser sa créativité, sa modestie, son humilité, sa solidarité, son respect face à autrui, l'acceptation de la différence, la complémentarité, l'assertivité...Bref, la légitimité dans le "tout" est un GRAAL pour nous, un enrichissement, une invitation à l'évolution...

Au contraire, et vous pouvez l’observez autour de vous, si elle reste individuelle uniquement,  même si vous parvenez à l'avoir,  je vous invite à réaliser qu'elle crée beaucoup de réactions désagréables autour de vous. Et dans ces moment-là, si vous restez heureux et satisfait, vous détenez une recette pour ce qui ne veulent que « posséder » ! Personnellement, elle me culpabiliserait assurément, me dévaloriserait, nuirait à mon être. Quant à notre essence essentielle, j’en serais très loin. Pourtant, c’est un passage aussi assurément qu’un pas, pas sage karmique. Pour explorer et apporter votre contribution probablement pour diverses évolutions dont je n’ai pas accès pour le moment.

Pour ma part, je constate  que ces personnes semblent  gagner au premier abord.  Puis elles perdent dans un second temps, elles se perdent. Que ce soit leur identité (leurs valeurs), que ce soit la connexion avec leur entourage sauf pour alimenter les contre-valeurs. Souvent, ces personnes ont réussis selon les critères sociaux culturels et gagnent beaucoup d’argent, pourtant ces mêmes personnes, se retrouvent entourés de personnes dans le besoin, le profit, l’intérêt. L’amour authentique pur, n’est pas dans leur vie. Du moins, c'est ce dont ils souffrent le plus : ils ont la sensation de n'être aimé que pour ce qu'ils représentent ou offrent. 

A la base nous sommes «  un » dans le "tout. Et donc tous co-créatif du bien-être ou de l'insatisfaction...

Et j’ajoute que la co-créativité n’est pas de la co-dépendance. Il y a des différences qui font toute la différence.

Lorsqu'on est d'abord dans « un tout », n'ayant pas sa légitimité, nous sommes dans une phase de co-dépendance des autres. 

Au premier abord, de manière profonde, au niveau de l'être, vous gagnez.  Pourtant, sans cette légitimité, au-delà de tout ce qui est superficiel, votre personnalité peut en souffrir du moins inconsciemment assurément. Les notions de place, de mérite, de droit, de devoir sont à explorer dans ce passage remplis d’enseignements et de frustrations. Et, ce même si vous ne vous promenez plus dans le triangle de KARPMAN ! 

C’est là, que vous pouvez rester aux commandes de votre vie, ou les laisser à votre personnalité. Si vous restez aux commandes dans le rôle de votre « être », vous serez dans la patience et la joie d’avancer pas à pas, dans la gratitude de vos expériences de vie. Vos dialogues, vos pensées seront bienveillants pour vous et pour autrui. Vos sentiments et émotions seront vos alarmes pour continuer à faire du négatif du positif. C’est une étape de  libération  de vos vieux schémas obsolètes, ou encore des vieux schémas de pensées (égrégores divers). Et ainsi vous contribuez à votre plus grande valeur et puissance, envers vous-même, dans un « tout ».

 

Cependant, des vieilles blessures pas encore décristallisées de l’enfance ou l’adolescence, ou de vieilles croyances peuvent vous faire (sans que vous le vouliez et de manière automatisée), vous faire réagir et vous positionner dans le rôle de votre personnalité. Et vous revoilà, contextuellement dans le triangle infernal de KARPMAN (victime-bourreau ou justicier-sauveur)

4 TYPES DE COMPORTEMENTS, UN SEUL VRAI GAGNANT…JE CHOISIS CELUI-  

 

Heureusement, que tout est impermanence. Cette étape  du jeu de la vie, est le temps de prendre conscience de ce qui vous permettra d'évoluer.  Du moins cela a été le cas pour moi!  Et dans certains contexte j'oeuvre encore tandis que d'autres je récolte des fruits savoureux et agréable à souhaits. Partout,  où je n’ai pas encore agit en moi, (et je ne peux aller plus vite que mes expériences de vie), la patience et la tolérance sont mes compagnons de vie…Et pour mon entourage proche, pardon de n'être qu'un être humain, comme vous! Merci de réaliser que je suis en chemin, et que tout va s'arranger selon nos vibrations respectives entre nous, assurément. 

 

 

 

 

 

Cependant, si vous laissez la vie faire sans jamais être actif,  ce jeu de personnalités et du triangle infernal victime-bourreau-sauveur va assurément continuer pour vous...Et c'est là, que nos chemins se sépareront terrestrement...Cet acte passif va probablement vous entrainer au fond de la piscine. Il en est ainsi pour tout être humain qui reste dans ce rond-point. C’est ainsi que l’on peut, alors repousser ses pieds vers la surface de notre vrai nous : notre être, notre essence essentielle dans le « tout », c’est-à-dire notre authenticité : la pureté et la noblesse de qui vous êtes : un être d’Amour pur.

Tout a son utilité, rappelez-vous.  Est-ce Karmique ou bien en lien avec votre libre arbitre de rester dans ce triangle infernal, ou autre? Je vous laisse le soin  de le méditer. Et de trouver vos réponses, pour moi, cela reste comme toujours un « tout ».

ET pourtant, je ne suis pas vous, et chacun sait mieux que quiconque, ce qui fait écho en lui ou pas ! Donc, je vous souhaite des découvertes valorisantes et constructives de tout mon cœur.

Revenons, à cette métaphore du soleil (où votre légitimité  individuelle ou dans le « tout » est obtenue et de la pluie (où votre légitimité ne se matérialise pas encore et probablement depuis tout petit bizarrement ). Eric LALLAU a écrit un jour :

« Se donner le droit d'échouer, c'est s'autoriser à participer au jeu de la vie. Une succession de joies et de déceptions conçues dans le seul et unique de nous aider à grandir et à rebondir. »

Le triangle de KARPMAN est un passage probablement obligatoire dans le jeu de la vie. Je vous invite à être bienveillant pour cette étape faite de pas-sages et de pas, pas sages dirait

« Michel Kerouac, président de l’institut Milton Erickson au Québec

et enseignant auprès des médecins sur l’hypnose dans de nombreuses facultés.

 

Je vous invite à observer combien,  lorsqu’il fait soleil, c’est agréable.  On est apparemment gagnant lorsque cela est, n’est-ce pas ?  Pourtant, le soleil n’a pas que des avantages. Il dessèche et brûle si on ne prend pas certains réflexes de protection. Et là, on  peut devenir perdant, si on ne sait pas respecter nos besoins et limites de l’instant présent.

Et ces derniers peuvent différer d’un humain à l’autre. D’où l’importance du développement personnel et de son propre libre arbitre.

D’où le danger de généraliser.  Et  d’appliquer aux autres vos recettes miraculeuses. Vous savez ce qui vous a donné de la joie, du bien-être. Ces recettes sont pour vous et ceux qui fonctionnent comme vous. Et dans votre famille, vos amis, qui fonctionnent comme vous ? Et chacun en déduira ce qu’il veut ou peut…Je vous souhaite de tout mon cœur,  que cela soit constructif, libérateur et valorisant pour vous et votre entourage.

La nature nous montre que là, où il n’y a que du soleil,  rien ne pousse, et l’éco système est alors en danger.

Sans l’alternance des diverses météos, tout se meurt ou végète (instinct de survie). Est-ce réellement ce que vous désirez ?

Un patient de 17 ans, m’a dit lors d’une séance : le monde où je voudrais vivre est l’anarchie intelligente ». C’est juste géante à mes yeux, et tellement une vision encore futuriste. Et pourtant tellement idéale à mes yeux également.

Pour moi, c’est clair ce jour arrivera,  et MR Mandela, nous a déjà informé lui aussi, que cela est ce qui est le plus cohérent, et le plus juste pour tous.



Et c’est une question d’éducation, de temps…Je vous invite à écouter ce directeur d’école et one man show qui va aussi dans ce sens, contextuellement : https://www.youtube.com/watch?v=1zvstCfSq34

 

Observez les plantes, les rivières, les animaux, puis l’homme qui se retrouve dans un pays où la pluie n’existe qu’à certaines périodes?

Seules des espèces qui ont su s’adapter, vivent dans ces lieux. Les autres espèces dans des lieux arides, ne peuvent exister. Donc sans l’alternance du soleil et de la pluie (métaphoriquement de la joie et la tristesse),  on serait  perdant, sauf si on sait s’adapter. Et tout est possible. Jusqu’à ce que quelqu’un démontre que c’est possible, cela reste impossible, pourtant ce jour est arrivé tant de fois, pour tant d’inventions.

Je crois en l’humanité, ce jeune homme, entre autres qui a utilisé ces mots forts" l'anarchie intelligente",  Eric Lillau et d’autres  en plein partages divers,en tant qu'enseignants, guides de lumière et d'évolutions, ou d'autres déjà partit de ce monde, en sont des témoins bien pragmatique. Tous uniques et complémentaires vont dans ce futur courant où l'anarchie intelligente sera enfin notre quotidien, et le nouveau jeu de la vie, où l'on cherchera à évoluer intelligement ! Et pour oi la seule intelligence juste est celle du "tout", celle du coeur..

D’où l’intérêt d’évoluer et de s’adapter à la réalité : le jeu de la vie avec toutes ses météos sous diverses manières. Que diriez-vous de cesser de s’épuiser à lutter à ce qui devrait être, en faisant des lois qui desservent à d’autres et les rendent hors la loi, alors que leur légitimité est aussi importante que la vôtre…Mais qui n’a pas encore su trouver comment l’obtenir de manière valorisante, constructive et respectueuse du tout !

Le quotidien de personne sur cette terre, à ma connaissance, est  comme cela devrait être dans nos têtes respectives.

Croire qu'une loi, et les répressions vont changer la donne, quelle belle illusion ! Aie, la déception, çà fait très mal ! Avons-nous encore besoin de ce vieux système ? Ne sommes pas tous des êtres intelligents qui veulent faire de notre mieux et vivre en paix, dans l’abondance ? Alors pourquoi, continuons-nous des systèmes qui ont fait leur preuves (chômage, asservissements, dépendances diverses, victimisations, justiciers en puissance, maladies, prisons pleines etc.) ?

Cependant, sous un autre angle, si la vie n’était que bonté, beauté, comparable au temps merveilleux  tel le soleil, serait-t-on  capable de savoir l’apprécier ? Sommes-nous prêt ?

Qu’est-ce que vous avez actuellement, dont vous ne savez plus apprécier à sa juste valeur ?

Vous me suivez toujours ?

À l’inverse quand il pleut, la plupart d’entre nous « êtres humains » trouvent encore désagréable ce temps (sauf ceux qui ont cette unicité qu’est la gratitude pour tout ce qui est présent dans l’univers).

Apparemment, cela rend triste, alors que cela réveille la tristesse en miroir au fond de chaque personnalité non libérée et ralliée à l’essence essentielle. L’homme se sent encore perdant, avec la pluie !  Alors qu’en réalité, grâce à cette pluie, l’écosystème est garanti. Et l’on vit !

Derrière tout actes ou pensées vibratoirement horrible, dure, triste,  il y a le maintien d’un équilibre.

Je vous invite à le réaliser.

Et s’il existait  d’autres solutions ?

Les miennes ont été de chercher  comment faire de mes besoins, de mes manques des souhaits pour s’aligner sur notre essence essentielle, pour vibrer d’une énergie positive, pour vivre dans ma complétude, avec et sans qu’ils se matérialisent dans mon ici et maintenant. Et bizarrement, là, où j’ai œuvré en moi, avec détermination, flexibilité, remise en question de mes convictions, humilité et modestie, alors bizarrement, ces anciens manques, besoins, devenus souhaits, se sont réalisés dans mon ici et maintenant.

Observez si dans vos vies, les résultats que vous avez obtenus étaient, vitaux, un problème, un défi, un challenge, un souhait ?

À quels moments se sont-ils matérialisés dans votre vie ?

Prochainement dans la boutique: Les lois d’attraction, de cause à effet, de moindre effort

Sont des mets mis à notre disposition, et ce sont des faits scientifiques connus et reconnus. Pensez à les utiliser harmonieusement dans votre quotidien pour vous guider à vivre votre légitimité dans un tout...Je vous le souhaite de tout mon coeur. 

Pour améliorer mes souhaits afin qu’ils puissent être dans un « tout », par conviction,  il est pour moi évident que mes souhaits doivent être Satisfaisants pour mon moi et mon entourage.

Et là, sans regarder au niveau de nos valeurs, cela devient un casse-tête chinois, un jeu de personnalité où il y a trop de dégâts à mes yeux. Et cela même, si je sais que derrière les dégâts, il y a l’évolution de sa personnalité et beaucoup de belles valeurs et de beaux actes qui seront mis en place.

À présent,  pour terminer cet article, je fais référence à la légitimité Karmique, qui d'après ce que j'ai appris ou compris, correspond à nos choix d‘âme à âme.  Pour expérimenter diverses expériences en vue d’évolutions diverses individuelles, et collectives (familiale ou sociale) faisant partie d’un plan en constante évolution quantique ou divin (selon vos croyances).

Nos expériences de vie, nous permettent d’avoir accès à ce que vous êtes venus apprendre sur cette terre. Et, sans autre mission pour laquelle la vie a du sens pour vous, je vous invite à réaliser que vous  apportez  ainsi en complémentarité, comme être unique,  un pas de plus, au plan quantique ou divin ou énergétique etc.

Je veux parler de ce plan qui permet l’évolution pour atteindre une perfection remplis d’imperfections (à l’image de la pluie et du soleil et des autres phénomènes naturels. Comme les tempêtes comparable aux colères, ou encore les tsunamis comparables aux catastrophes diverses car nous sommes encore ignorants de leurs côtés indispensables et positifs pour évoluer. Nous ne voyons que le côté horrible ou déplaisant. Or, ce qui est agréable peut  ou pas, selon ses conclusions, donner de grand mal-être en lien avec par exemple : la paresse, perdre le sens de la vie, perdre son identité au profit de sa personnalité du moment, ou encore provoquer des dépendances diverses. Et ce qui est désagréable vous donner de grandes valeurs, comme la résilience : cette capacité à rebondir, ou la compassion, ou la hargne de vivre, de créativité, ou autres valeurs représentant nos bases à tous et toutes).

Ce plan, où  nous seront des êtres réellement authentiques : pur et noble, solidaire et co-créatif pour tout et dans tous les contextes dans une anarchie intelligente et respectueuse où la légitimité dans le tout sera nos réalités...Alors nous agissons en chacun  de nous? Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.